Le but de la culture d’un engrais vert est d’enrichir le sol en humus et d’entretenir la vie du sol tout en le protégeant des intempéries et des lessivages. La moutarde a une croissance ultra rapide et est de culture très facile car elle ne nécessite pas de fauchage avant enfouissement (http://www.leclosdarmoise.com). Dans ce cas, semée par exemple après une céréale, elle doit être détruite avant la montée en graines pour éviter qu'elle se ressème naturellement et devienne une mauvaise herbe, notamment dans les cultures de colza. Elle a de plus des propriétés nématicide : elle tue les vers, les nématodes, ce qui n'est pas à négliger à l'heure où les techniques naturelles reviennent en grâce. De plus, sa racine puissante permet de briser les mottes d'argile d'un sol très lourd, et ainsi de faciliter l'incorporation d'humus et l'amélioration du sol.

On distingue plusieurs espèces de moutarde celle-ci est la moutarde blanche (Sinapis alba) ou sénevé, ou "sanve" . C'est une plante annuelle de la famille des Brassicacées. Blanches car ses graines à maturité sont de couleur blanc-jaunâtre, beige.moutarde-blanche.jpg

Elle est d'ailleurs aussi cultivée pour ses graines servant à la préparation de condiments. Les graines sont riches en lipides (environ 35 %) et produisent une huile à usage industriel ou alimentaire. Elles sont à la base de la préparation du condiment qui porte le même nom, la moutarde.

La moutarde blanche est aussi une plante fourragère et une plante mellifère. (www.wikipedia.org) Hmmm, imaginez du miel de moutarde sur un chèvre frais.

Elle a depuis longtemps inspiré les hommes pour ses vertus médicinales et culinaires. Originaire du bassin méditerranéen (la blanche et la noire) ainsi que de l'Inde (pour la brune), elle est reconnue très tôt aussi bien en Egypte qu'en Chine. Il en est même question dans la Bible :

" il (Jésus) leur (les disciples) proposa une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé (Moutarde noire) qu'un homme a pris et semé dans son champ. C'est la plus petite de toutes les semences ; mais, quand il a poussé, il est plus grand que les légumes et devient un arbre, de la sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches " Matthieu 13, 31-32

Bien sûr les Grecs et les Romains ne sont pas passés à coté : Hippocrate et Pline donnent plus de 40 recettes médicales basés sur la moutarde, Pythagore la conseille en cataplasme contre les piqûres de scorpion. Néanmoins, l'aspect culinaire de la moutarde n'est pas négligé, Aristophane nous parle d'un ragoût à la farine de moutarde.

A Dumas, s'inspirant du De re rustica de Columelle nous donne une recette de moutarde :

graines_Moutarde_Blanches.jpg" Nettoyez avec grand soin de la graine de sénevé Moutarde, criblez-la, lavez ensuite à l'eau froide, et, quand elle sera lavée, laissez-la tremper dans l'eau pendant plus de deux heures. Reprenez-la ensuite et, après l'avoir pressée dans les mains, jetez-la dans un mortier neuf ou très propre, et broyez-la sous le pilon. Lorsqu'elle sera bien moulue, ramenez cette pâte vers le milieu du mortier et aplatissez-la avec la main. Après l'avoir assez comprimée, ouvrez-y des sillons ou répandez de l'eau nitrée sur quelques charbons ardents que vous y aurez placés, afin de faire rejeter à cette graine toute son amertume, et de la préserver de la moisissure ; relevez ensuite le mortier afin que l'humidité disparaisse entièrement. Versez sur cette pâte du fort vinaigre blanc, opérez le mélange au moyen du pilon et passez au tamis. "

Darius III, roi perse envoya à Alexandre le grand un sac de graines de sésame représentant le nombre de ses troupes, en riposte, Alexandre fit de même avec des graines de moutardes pour montrer non seulement le nombre de ses soldats mais aussi leur force.

Plus tard, elle est introduite en Espagne par les arabes et devient très vite l'épice la plus appréciée et la plus utilisée du Moyen Age car elle pousse spontanément poulbot.jpgdans presque toute l'Europe, et elle a le piquant du poivre qui est hors de prix pour la majorité des personnes. On utilise dans un premier temps ses feuilles confites dans du vinaigre puis les graines broyées dans un liquide. Le XIVème siècle voit la naissance de la corporation des vinaigriers-moudardiers à Orléans. Mais Dijon, dont la moutarde était depuis fort longtemps appréciée des ducs de Bourgogne, devint la capitale de la moutarde. Louis XI avait son propre pot de moutarde qu'il gardait avec lui pour être sûr de pas en manquer. De même, Jean XXII, grand amateur de moutarde, créa le poste de Grand Moutardier du Pape pour son neveu. A la fin du XVème siècle, le retour de Vasco de Gama provoque une forte réduction de l'utilisation de la moutarde car les épices commencent à avoir des prix abordables.

Aujourd'hui, dans votre cuisine, vous pouvez bien sûr, cuire ses feuilles, leur goût a la saveur des épinards comme beaucoup de plantes cuites. Mais, il est bien plus intéressant de garder les fleurs et feuilles fraîches pour décorer savoureusement vos salades sauvages. La moutarde est un condiment régulateur d'appétit et de la digestion.

Attention, pour les personnes souffrant de maladie du foies, les grains de moutarde sont déconseillée à forte dose.

En médecine, on l'utilise pour faire des cataplasmes, contres les bronchites et les angines.

Enfin, elle est aussi utilisée en tant que produit de beauté: si vous avez les cheveux secs et cassants: elle fait des miracles ou encore pour les pieds fatigués (deux cuillerées à soupe de graines broyées dans une cuvette chaude ( 35-37°). Laisser tremper vos pieds 15 minutes.)

Je cherche une recette de lotion capillaire.