Les origines du radis remonteraient à plusieurs siècles avant notre ère. D’abord cultivé en Chine, il aurait par la suite conquis les Grecs anciens et les Romains. Il semble qu’il ait fallu attendre le XVIIIe siècle avant que le radis noir, originaire de l’Europe de l’Est, soit consommé en France.

Les botanistes croient que le radis noir a été la première espèce de radis cultivée par les humains. On sait que les Égyptiens le cultivaient déjà à l'époque des pharaons, car on a trouvé, dans le temple de Karnak, des hiéroglyphes le représentant. Consommé comme un navet, le radis noir possède une peau de couleur noire et une chair de couleur blanche. Le radis noir n'est pas très nutritif, mais est très riche en vitamine C , une précieuse alliée quand il s'agit de combattre les infections et les radicaux libres .

L'espèce Raphanus sativus comprend plusieurs types de radis appartenant à différentes sous-espèces. Le radis rouge ou rose (espèce Raphanus sativus radiola) est celui qui se retrouve le plus souvent dans nos assiettes. Le radis noir est la sous-espèce Raphanus sativus var niger. Quant au daïkon, un grand radis blanc largement utilisé par les Japonais, il est de la sous-espèce Raphanus sativus longipinnatus.

sorciere.jpgLe radis des Sorcières :

Tous ces radis possèdent plus ou moins les mêmes propriétés, mais en herboristerie occidentale, le radis noir a été préféré pour les usages médicinaux.

Le radis noir contient aussi des vitamines du groupe B ainsi que du souffre, très riche en eau et en fibre, il améliore considérablement le transit intestinal, et se voit particulièrement recommandé aux personnes souffrant de constipation. Le radis noir augmente le flux biliaire et permet à la vésicule biliaire de rester en pleine santé.

En phytothérapie , c'est la racine sous forme de gélules de poudre cryobroyée qui est utilisée avec succès. En effet, le radis noir est un excellent draineur de la vésicule biliaire et du foie, en favorisant l'élimination des toxines et des déchets, il aide à rétablir un fonctionnement harmonieux des ces organes. Grâce à son action de drainage en profondeur, il soigne avec succès les troubles hépatiques et biliaires chroniques.Le radis noir peut donc être employé pour faciliter les digestions difficiles et pour le soin de bon nombres de troubles hépatiques tels que coliques hépatiques, migraines d'origine hépatique, allergie digestive , foie paresseux associé ou non à une constipation légère, langue chargée ...

Il a aussi un effet antibactérien sur notre flore digestive .

Le jus de radis noir est utilisé pour traiter la toux et fortifier.

Cuistot_2.jpgLe radis des Gourmands :

La peau du radis est dure et doit être enlevée. Le radis noir peut se manger cru. Râpé vous pouvez le servir en salade mais il est préférable de lui ajouter un peu de crème pour adoucir son goût ou une sauce à base d'huile d'olive et de sauce soja. Vous pouvez aussi les faire cuire de la même façon que les navets.

Crème de radis noir

Préparation : 10 mn Cuisson : 0

Ingrédients (pour 4 personnes) :

  • 1 gros radis noir
  • 200 g de fromage blanc battu 0%
  • huile d'olive, sel, poivre

Préparation :

Éplucher le radis noir et le passer au mixer. Dans un bol, mélanger le radis noir, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, le fromage blanc, le sel et le poivre. Servir frais avec une salade verte.